tortle forum

forum généraliste
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
                                         

                                                                                             BIENVENUE SUR TORTLE

Tortle est un forum ouvert a tous ,  venez vous inscrire nous aurons le plaisir de vous accueillir et de partager un moment agréable avec vous

Ici on parle de tous et sans tabous , c'est un forum jeune qui se construit au jour le jour . Chacun peut y trouver sa place , alors n'esitez pas , l'inscription ne  vous prendra que quelques minutes .
Statistiques
Nous avons 135 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est tristanf00

Nos membres ont posté un total de 49000 messages dans 1270 sujets
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée

Partagez | 
 

 Polution par les PCB

Aller en bas 
AuteurMessage
eric 38
the tortle
the tortle
avatar

Nombre de messages : 1124
Age : 56
Localisation : Vienne 38
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Polution par les PCB   Dim 6 Juil - 13:35

Bonne lecture,

Un rapport parlementaire pointe du doigt l'inertie de l'Etat face à la pollution par les PCB
POLLUTION DE L'EAU - Actu-Environnement.com - 27/06/2008

Un rapport parlementaire dénonce l'organisation administrative complexe et cloisonnée à l'origine de l'inertie de l'Etat face à la pollution par les PCB. 34 propositions sont formulées pour gérer la crise et tenter d'éviter que cela ne se reproduise.


© JJK

En réponse à la mise en évidence en 2005 d'une pollution de grande ampleur du Rhône par les PolyChloroBiphényles (PCB), la commission des affaires économiques, de l'environnement et du territoire de l'Assemblée nationale a confié à Philippe Meunier, député du Rhône, le soin de faire le point sur la portée de la crise et l'ampleur de ses répercussions sanitaires, économiques, sociales et écologiques.
Présenté le 25 juin dernier à l'Assemblée nationale, le rapport d'information met en relief l'inadaptation des structures administratives à la gestion de crise. Eu égard au précédent épisode de pollution des années 1980, force est de constater que l'administration s'est quelque peu laissée surprendre par la crise survenue à compter de 2005, peut-on lire dans le rapport. Sans pour autant demeurer passifs, les pouvoirs publics n'ont pas su mettre rapidement en œuvre la coordination des services requise par l'ampleur et le caractère multiforme de cette pollution, estime Philippe Meunier.

Ce constat était également dénoncé par les associations de protection de l'environnement comme la FNE et la FRAPNA qui pointaient du doigt le cloisonnement des services empêchant l'approche globale (environnement-industrie-santé-agriculture) absolument nécessaire pour appréhender correctement ce type de dossier.

Sans pour autant demeurer passifs, les pouvoirs publics n'ont pas su mettre rapidement en œuvre la coordination des services requise par l'ampleur et le caractère multiforme de cette pollution - Philippe Meunier, rapporteur
En réponse à cette organisation administrative inadaptée, le rapport préconise de poursuivre et d'accélérer la simplification de l'organisation pour garantir réactivité et efficacité en cas de crise. Le rapport reconnaît en effet que la mise en place d'un comité de pilotage pour le Rhône est une première réponse. Composé des services de l'État mais aussi des représentants des collectivités territoriales, des associations de protection de l'environnement, des représentants des pêcheurs amateurs et professionnels, des riverains et des industriels, ce comité est une structure de dialogue qui permet à tout le moins d'informer les riverains et le public en toute transparence,. Mais il faut désormais aller plus loin. Le rapport préconise de s'appuyer sur les débats des comités de pilotage et de suivi pour élaborer les politiques mises en œuvre dans le cadre de la lutte contre la pollution par les PCB.

Outre ces conseils valables pour d'autres crises écologico-sanitaires, le rapport préconise de nombreuses mesures spécifiques à la pollution par les PCB. Philippe Meunier revient en effet sur les difficultés scientifiques à apporter des solutions concrètes pour la maîtrise de cette pollution et préconise plusieurs mesures d'ordre scientifique et environnemental. Il s'agirait notamment de mieux connaître l'état d'imprégnation de l'ensemble des espèces piscicoles dans les zones contaminées, de rechercher d'éventuelles synergies toxiques entre les PCB et d'autres polluants et de réexaminer, à la lumière des connaissances nouvelles, les techniques de dragage des sédiments pollués par les PCB.

Sur le plan réglementaire, le rapport préconise notamment de fixer un seuil maximum de PCB dans les farines destinées à l'alimentation des poissons d'élevage et de rendre obligatoire l'indication de la provenance des poissons sur les étals. Pour renforcer l'information des consommateurs de poisson il importe qu'ils soient largement informés des recommandations de l'AFSSA et qu'ils soient en mesure de connaître la provenance des poissons proposés sur les étals, explique le député.

En parallèle, Philippe Meunier se dit inquiet concernant la réussite du plan national de décontamination et d'élimination des appareils contenant des PCB. Rappelons que ce plan prévoit l'élimination au plus tard le 31 décembre 2010 de tous les appareils contenant plus de 500 ppm en masse de PCB, soit plus de 500 milligrammes par tonne. Un inventaire national réalisé par l'ADEME en juin 2002 recensait 545.610 appareils soit environ 33.462 tonnes de PCB. Or le rapport dénonce un manque de suivi : il semblerait que tous les déclarants n'apportent pas toujours le zèle attendu dans la notification des opérations réalisées. Aussi l'ADEME n'est-elle capable à ce jour que de donner des informations sur la tendance globale de l'application du plan. Le rapport préconise donc de procéder à un inventaire complémentaire des équipements contenant des PCB et de lancer une campagne d'information à destination des industriels.

Philippe Meunier propose également de mettre en place temporairement une « écotaxe » acquittée par les détenteurs d'équipements contenant des PCB qui n'auraient pas respecté les engagements du plan national de décontamination et exigible du premier janvier 2011 à la date de mise en conformité. Le produit de cette « taxe PCB » pourrait être affecté par priorité à un fonds particulier destiné à l'application du plan d'actions nationale mis en place en février dernier.

_________________
ERIC
Président du TFPC...Team Family Pêche Club





MIEUX VAUT UNE MAUVAISE PARTIE DE PECHE, QU'UNE BONNE JOURNEE DE BOULOT.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tfpc38.1fr1.net
 
Polution par les PCB
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Payer sa retraite
» La pollution aux PCB
» Pollution scandaleuse aux métaux lourds à Bourg-FidèleBourg-Fidèle
» Polution atmosphérique vue par un visionnaire : Haroun Tazieff

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
tortle forum :: debat et actualité :: ECOLOGIE-
Sauter vers: